Skip to main content

REMARQUE: Vous mesurez le radon au printemps ou en été (d'avril à août)? Cliquez ici pour en savoir plus  

Vous êtes intéressé à obtenir un trousse de mesure du radon au printemps ou en été (d’avril à août). Les recherches canadiennes sur le radon indiquent que la période (la saison) pendant laquelle les mesures de radon à long terme, de plus de 90 jours, sont effectuées n’ont pas d’incidence statistiquement notable sur les résultats. Toutefois, les autorités de santé publique recommandent toujours d’effectuer de réaliser la majorité de ces tests durant les mois les plus froids. En conséquence, nous souhaitons vous informer que trois options s’offrent à vous :

  1. Réaliser un test de mesure de 180 jours (6 mois), dès maintenant.
  2. Attendre jusqu’à la fin septembre et effectuer un test de mesure de plus de 90 jours (3 mois).
  3. Réaliser un test de mesure sur une année complète

Le détecteur de radon ne commence à fonctionner qu’après l’ouverture du sac en plastique qui contient le détecteur. Il est important d’enregistrer avec précision la date préliminaire et finale du test de mesure en suivant notre processus d’enregistrement. Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter à [email protected].  

Foire aux questions

Vos questions, nos réponses. Vous souhaitez en savoir plus? Contactez-nous ci-dessous.

Processus de test

Le test est effectué au coût. Evict Radon est un projet de recherche financé et nous ne réalisons pas de profit sur la vente des kits de test.

Nos scientifiques effectuent des centaines de tests de contrôle pour garantir la qualité et la précision. Ces tests comprennent des blancs (des tests non exposés passés par l’ensemble du processus pour garantir la qualité), des duplicatas (vous pouvez recevoir un deuxième appareil de test gratuitement, qui doit être placé côte à côte avec le premier test afin que nous puissions assurer la reproductibilité des lectures) et des positifs artificiels (des tests que nous envoyons aux laboratoires pour être exposés à des quantités connues de radon, afin de garantir que les appareils sont précis).

Tant que votre dispositif de test reste scellé dans le sac en plastique de qualité industrielle dans lequel il est livré (sans perforations), vous pouvez le déployer lors de la prochaine saison de test disponible (prochain automne disponible). Un test peut être initié à tout moment de début septembre à début mars pour obtenir un test de 90 jours ou plus, comme recommandé par Santé Canada.

Le plus souvent, cela est dû à un problème lors de l’enregistrement de votre appareil ou à un blocage de votre courriel pour le courrier électronique provenant du laboratoire avec votre rapport.

Si vous avez toujours votre ID de commission et votre mot de passe, vous pouvez vérifier par vous-même. Cliquez sur ‘mettre fin à mon test’ en haut de notre site web pour accéder directement à la connexion au site web du laboratoire. Connectez-vous en utilisant votre ID et votre mot de passe. Si votre rapport de laboratoire est disponible, vous verrez un bouton avec « télécharger le rapport ».

Il faut attendre 6 à 8 semaines pour obtenir vos résultats en fonction de plusieurs facteurs tels que le temps d’expédition. Si cela fait plus longtemps que cela, envoyez-nous un courriel à [email protected] et nous ferons de notre mieux pour retrouver vos résultats.

Placez votre appareil de test au niveau le plus bas de votre domicile régulièrement occupé. Nous avons des conseils détaillés sur le placement ici.

Bien que les niveaux de radon soient généralement les plus élevés dans le sous-sol, vous voulez tester l’air que vous respirez le plus souvent. Dans certains cas, vous ne descendez peut-être au sous-sol que quelques minutes par semaine (pour faire la lessive ou vérifier le chauffage, par exemple). Dans ce cas placez le test à l’étage supérieur. Dans d’autres cas, vous ne passez peut-être pas plus de 4 heures par jour dans le sous-sol, mais vous pouvez y descendre pendant 0,5 à 4 heures certains jours et plus de 4 heures d’autres jours. Il est toujours logique de tester le sous-sol, car vous respirez cet air pendant des périodes prolongées. Cela est particulièrement vrai si vous avez des équipements d’exercice dans le sous-sol, car en les utilisant, vous respirerez plus profondément et serez donc exposé à davantage de radon dans cet air.

En général, si vous effectuez des rénovations majeures sur la propriété, vous devriez attendre qu’elles soient terminées avant de tester le radon. Cela inclut des choses comme : aménager un sous-sol, remplacer le toit ou les fenêtres, installer de nouveaux systèmes de chauffage ou de climatisation, installer ou retirer des cheminées, installer ou retirer des ventilateurs, installer ou remplacer l’isolation du bâtiment et d’autres changements majeurs qui pourraient affecter la façon dont l’air quitte, entre ou est retenu dans la propriété. Les rénovations mineures, telles que peindre les murs, changer les tapis ou remplacer les appareils, n’affecteront pas la mesure du radon et ne sont donc pas une raison de retarder le test.

Nous conseillons que les nouveaux domiciles ne soient testées qu’à partir du deuxième hiver suivant la construction de la fondation. C’est parce que la fondation continuera de « durcir » (rétrécir) pendant 18 mois à partir du moment où elle a été coulée. En durcissant, les espaces entre la fondation et les murs du sous-sol vont changer, ce qui affectera la façon dont le radon pénètre dans le domicile.

Pour des consignes détaillées concernant le processus de retour de votre test, cliquez ici

Pas de problème, ça arrive.

Une fois que vous aurez terminé le test de 90 jours ou plus, vous devrez mettre fin à votre appareil en visitant www.stg-evictradon-staging.kinsta.cloud et en cliquant sur « mettre fin à mon test ». Une fois que vous l’aurez fait, vous pourrez renvoyer l’appareil au laboratoire. L’appareil est durable et peut être placé tel quel, dans une boîte d’expédition ou une enveloppe matelassée. Assurez-vous de sceller la boîte ou de fermer l’enveloppe avec du ruban adhésif. Suivez les instructions de retour et apportez l’appareil au bureau de poste le plus proche.

Ceci ne concerne que les personnes ayant acheté leur trousse d’analyse(s) AVANT le 26 novembre, 2021. Les frais de retour ne sont pas inclus lors du renvoie de la trousse d’analyse. Si votre détecteur de radon est rond et bombé, cela veux dire que vous avez achetée avant le 26 novembre. Si ceci est le cas, quand vous aurez terminé votre test, vous devrez envoyer votre détecteur aux États-Unis. Cliquez ici pour les instructions.

Un petit rappel, AUCUNE de vos données personelles n’est conservée aux États-Unis et votre test ne sera pas analysé aux États-Unis. Toutes les données sont conservées sur des réseaux canadiens ou européens, dont tous les deux ont été soumis aux réglementations extrêmement rigoureuses en matière de confidentialité des données.

Il n’est plus efficace d’aller de porte à porte a chaque domicile à travers le Canada pour récolter des tests de radon. Cette méthode basique n’a pas montré de changement positif envers la réduction de concentration du radon dans les foyers canadiens malgré que plusieurs organisations ont utilisé cette méthode pour plusieurs d’années. D’après les observations scientifiques les plus récentes, le taux de cancer du poumon, ainsi que les concentrations de radon dans les domiciles canadiens augmentent d’une façon alarmante. En achetant une trousse d’analyse d’Evict Radon, vous allez automatiquement être enrôlé à l’une des études universitaires les plus compréhensives du pays. Avec chaque achat de trousse d’analyse, vous amenez les chercheurs scientifiques plus près à comprendre l’exposition au radon chez les canadien(ne)s et à développer des techniques innovantes pour réduire les concentrations élevées du radon à un niveau national. L’équipe nationale Evict Radon priorise des méthodes multi-disciplinaires afin de: 

  • Apprendre à comment diminuer les concentrations de radon dans nos bâtiments et édifices avant qu’ils sont construits
  • Identifier ce qui ont le plus de risques aux effets néfastes du radon, et viser à réduire ces risques-là.
  • Viser à faire des changements politiques envers la réduction du radon qui ont un impact positif sur la vie des canadien(ne)s. 

Afin d’atteindre ces buts, une méthodologie d’évaluation scrupuleuse de nos données doit être mise en place. Nos études sont soumises sous des codes d’éthique nationaux qui assurent une évaluation par les pairs équitables, et une seconde évaluation méticuleuse par les spécialistes des domaines scientifiques qui s’applique à nos recherches est mise en place.

À l’heure actuelle, les moniteurs numériques et continus de radon ne sont pas officiellement recommandés par Santé Canada car une évaluation complète de leur utilité et de leur fiabilité est toujours en cours.

Cependant, notre équipe a utilisé certains de ces dispositifs dans nos recherches et a constaté que, s’ils sont correctement calibrés, ils produisent des lectures de radon qui sont raisonnablement comparables à celles fournies par des dispositifs de test de radon alpha ou électret approuvés.

Notre analyse préliminaire (publiée dans notre article Scientific Reports de 2019) indique un accord d’environ 80% entre les dispositifs numériques et les dispositifs de test de radon « traditionnels ». Nous DEVONS AVERTIR tout utilisateur d’un dispositif numérique de ne pas céder à la tentation de prendre trop au sérieux les lectures horaires, voire quotidiennes ou hebdomadaires, car le radon peut varier BEAUCOUP à court terme, en fonction de la météo, de la saison, du comportement et même des facteurs géologiques et de construction. Ainsi, comme pour tout dispositif de radon, seule une moyenne à long terme (effectuée pendant au moins 90 jours) du radon collecté par un moniteur numérique devrait être prise au sérieux.

Généralement, nous vous conseillons de réévaluer votre maison selon ces conditions:

  1. Si vous avez récemment rénové votre domicile ou modifié la circulation d’air dans votre domicile. Des exemples de modification qui se porte à la circulation d’air seraient, une nouvelle fournaise, l’aménagement d’un sous-sol, l’installation de nouvelles fenêtres ou la modification du niveau de vitrage des fenêtres, l’ajout ou la suppression d’une fenêtre/porte/mur, l’ajout ou la désaffectation d’une cheminée, l’ajout d’une nouvelle isolation de toit, l’installation d’un nouveau toit, la climatisation, l’ajout d’un VRC au système de chauffage… et autres chose de telle nature.
  2. les professionnels de radon vous conseillent de retester votre domicile tous les 5 ans.

Si vous souhaitez soutenir une étude scientifique par le biais des universités canadiennes, nous proposons un kit au coût de 53,99 $ via l’Étude nationale Évict Radon. Nous utilisons ces données pour effectuer des changements positives pour les Canadien(ne)s.

Atténuation

Le Code national du bâtiment du Canada de 2010 a ordonné que les domiciles soient construites avec à la fois une barrière anti-vapeur entre la fondation et le gravier lavé en dessous, et une ouverture pour un futur dispositif d’atténuation du radon. Différentes provinces ont adopté ce code à différents moments. En Alberta, seules les domiciles construites à partir du début de 2016 sont susceptibles d’avoir cette pré-installation. En Saskatchewan, les domiciles construites à partir de mi-2013 sont susceptibles d’en avoir une. En Colombie-Britannique, seules les domiciles construites à partir du début de 2013 et dans l’intérieur sont susceptibles d’avoir ce dispositif. Les domiciles sur la côte de la Colombie-Britannique ne sont toujours pas tenues d’avoir cette pré-installation. Une pré-installation pour l’atténuation du radon n’est pas un dispositif actif de mitigation. Elle est là pour faciliter et rendre plus économique l’installation d’un dispositif futur.

Il est important de se rappeler que la concentration de 200 Bq/m³ est fixée par Santé Canada et qu’il ne s’agit que d’un niveau de référence maximum acceptable. Santé Canada recommande d’atténuer la présence du radon à son niveau le plus bas possible. Votre corps ne peut ressentir la différence entre 199, 200 ou 201 Bq/m³ de radon, et ces légers écarts de résultat n’ont aucune incidence sur votre santé à long terme. Si la concentration de radon dans l’air ambiant de votre domicile est estimée à près de 200 Bq/m³, nous vous conseillons d’évaluer les risques relatifs de votre exposition en vous posant les questions suivantes:

  • Y a-t-il des bébés, des enfants ou des adolescents au domicile ? Si oui, envisagez de prendre des mesures d’atténuation car les jeunes sont beaucoup plus à risque d’être affectés par la présence du radon que les personnes plus âgées (65 ans et plus).
  • Y a-t-il des personnes qui travaillent à domicile ou qui passent la majeure de leurs journées au domicile? Si oui, considérez d’apporter des correctifs à votre domicile car ces personnes respirent l’air ambiant depuis beaucoup plus longtemps qu’une personne qui s’absente une grande partie de la journée pour aller à l’école ou au travail.
  • Y a-t-il des personnes qui ont des antécédents familiaux de cancer? Si oui, envisagez les mesures d’atténuation, car certaines familles sont porteuses de gènes altérés qui les rendent plus vulnérables face au cancer après une exposition aux radiations.
  • Y-a-il un fumeur ou un ex-fumeur qui vit au domicile? Si c’est le cas, envisagez les mesures d’atténuation car le fait d’être à la fois exposé au radon et de fumer créé un effet synergique, ce qui signifie que le risque d’apparition du cancer du poumon est multiplié. Par exemple, « une unité » de risque lié au fait de fumer plus « une unité » de risque lié à l’exposition au radon n’est pas égal à 2, mais plutôt à 17. Les fumeurs (actuels ou anciens) sont beaucoup plus sensibles au radon, et devraient donc se protéger pour réduire les risques de cancer, et ce, même s’ils continuent à faire usage du tabac.
  • Y a-t-il quelqu’un au domicile qui a d’autres facteurs de risque de cancer du poumon? Si oui, envisagez de prendre des mesures correctives. En plus de fumer (voir ci-dessus), les travailleurs qui sont souvent exposés à la poussière de métal (métallurgistes, bijoutiers, machinistes, forgerons, etc.), à la poussière de cuir, aux vapeurs d’essence ou de diesel, (mécaniciens, pompiers, etc.), à l’amiante ou à une forte pollution atmosphérique devraient également tenter réduire au maximum leur exposition au radon.

Réduire les niveaux de radon peut sauver des vies. Dans certains cas, les niveaux de radon peuvent être réduits de plus de 80 %. Engager un professionnel certifié par le Programme canadien de compétence en radon (C-NRPP) garantira une réduction efficace du radon.

Selon Santé Canada, ces unités peuvent réduire le radon jusqu’à 50 %, cependant, cela ne garantit pas une solution, car cela ne traite pas le problème principal du radon. Pour mieux résoudre le problème du radon, il est recommandé de consulter un professionnel du radon certifié par le CNRPP. Notre conseil est de demander au moins trois devis de différentes entreprises d’atténuation et de considérer cela comme toute rénovation domiciliaire.

Le coût de l’atténuation du radon dépend de nombreux facteurs, notamment le type de domicile, l’emplacement, le nombre d’étages, etc. Contactez un fournisseur certifié par le Programme canadien de compétence en radon pour déterminer la meilleure méthode de réduction du radon pour votre domicile. Notre conseil est de demander au moins trois devis de différentes entreprises d’atténuation et de considérer cela comme toute rénovation domiciliaire.

Le radon peut être facilement empêché d’entrer dans la plupart des propriétés. Cela se fait généralement rapidement (en 1 à 2 jours de travail) et, même pour les interventions les plus drastiques (mais efficaces), cela ne coûte généralement que le même prix que le remplacement de quelques fenêtres. L’important est de reconnaître que le fait de déterminer si votre domicile a un taux élevé de radon ne dévaluera pas votre propriété, car c’est un problème si facile à résoudre. Les domiciles qui ont été « mitigées » pour un taux élevé de radon ont tendance à avoir les niveaux les plus bas possibles – et ont parmi les airs intérieurs les plus sains. Dans d’autres parties du monde, un dispositif d’atténuation du radon est même considéré comme un atout de vente. Lorsque vous envisagez une attenuation, recherchez toujours quelqu’un avec une certification C-NRPP (Programme canadien de compétence en radon). La certification C-NRPP est approuvée par Santé Canada.

La dépressurisation sous-sol (également appelée dépressurisation active du sol) est la technique de réduction du radon la plus efficace et fiable. C’est aussi la méthode la plus couramment utilisée par les professionnels certifiés C-NRPP. Cette méthode implique l’installation d’un tuyau à travers la dalle de plancher de la fondation et la fixation d’un ventilateur qui fonctionne en continu pour aspirer le gaz radon de sous le domicile et le libérer à l’extérieur où il est rapidement dilué. Ce système inverse également la différence de pression d’air entre le domicile et le sol, réduisant la quantité de radon qui est aspirée dans la maison par la fondation. Un ou plusieurs points d’aspiration sont insérés à travers la dalle de plancher dans le gravier concassé ou le sol en dessous pour réduire efficacement le niveau de radon dans le domicile. Le tuyau de dépressurisation sous-sol est ventilé au niveau du sol du domicile. Le ventilateur peut être placé dans le sous-sol ou à l’extérieur de l’espace de vie, comme dans un garage. Si le ventilateur est placé à l’intérieur de l’espace de vie du domicile, il est généralement ventilé latéralement à travers la solive de rive au niveau du sol, avec le ventilateur près de l’emplacement de sortie. Lorsque le ventilateur est placé à l’extérieur de l’espace de vie (par exemple, dans un garage), il est généralement ventilé vers le haut au-dessus du toit. Lorsque tout système de dépressurisation active est installé, il est recommandé de s’assurer que son fonctionnement ne provoque pas de retour de flamme des appareils de combustion tels qu’une chaudière, un chauffe-eau, une cheminée ou un poêle à bois dans le domicile. Le retour de flamme peut se produire lorsqu’une pièce avec un appareil de combustion est dépressurisée à tel point que la fumée et les gaz de combustion s’échappent dans le domicile au lieu de s’échapper à l’extérieur. Un test de retour de flamme peut être effectué par un spécialiste de la réduction du radon formé ou un chauffagiste.

Étude Nationale Évict Radon

Non, nous ne publions pas et ne publierons pas les niveaux de radon par de petites régions telles que les quartiers. En général, la plus petite région géographique que nous utilisons pour décrire le radon est un quartier de ville (pour les grandes villes), une ville entière ou une circonscription électorale fédérale.

Absolument pas. Les tests blancs et les contrôles sont effectués entièrement par l’équipe de recherche, et les participants ne font pas partie de ce processus hautement contrôlé. Les participants peuvent recevoir (choisis au hasard) un test en double sans frais supplémentaires, cependant, et nous leur demandons de le placer côte à côte avec l’autre appareil de test (identique), car cela nous aide à garantir que les résultats entre les deux appareils correspondent parfaitement (comme on pourrait s’y attendre). Soyez assuré(e), les participants reçoivent UNIQUEMENT des appareils entièrement fonctionnels qui leur fourniront des résultats très précis. Nous le savons grâce à notre processus de contrôle qualité rigoureux.

Nous avons notre siège social à l’Université de Calgary (AB), cependant, nous avons des scientifiques à travers le Canada.

Oui, nous le sommes ! Suivez-nous sur Instagram, Facebook et X pour des mises à jour constantes à travers notre série de connaissances sur le radon, qui vise à éduquer et sensibiliser sur le radon.

Pour rejoindre l’étude, cliquez ici, examinez notre matériel de consentement et inscrivez-vous via le processus de consentement éclairé en ligne. Fournissez les informations nécessaires et achetez un kit de test de radon à but non lucrative, qui sera livré à votre porte via Postes Canada. Assurez-vous de suivre les étapes attentivement et rejoignez la communauté de personnes dédiées à faire progresser la recherche sur le radon.

Radon

Les Américains utilisent en fait une unité de mesure différente et plus ancienne pour le radon – le picocurie (pCi) au lieu du Bq qui est utilisé au Canada (et dans le reste du monde). L’Agence de protection de l’environnement des États-Unis (EPA) a fixé le niveau d’action aux États-Unis à 4 pCi/L à la fin du XXe siècle, ce qui équivaut à 148 Bq/m³. Leur conseil, tout comme celui de Santé Canada, est toujours de viser aussi bas que raisonnablement possible. L’OMS s’est basée sur la quantité de radon où une augmentation statistiquement observable du risque de cancer du poumon est claire et significative – il s’agit de 100 Bq/m³. Santé Canada a fixé notre niveau de référence maximal acceptable à deux fois cette valeur, avec la conviction que le double de ce niveau, là où nous commençons à observer une augmentation du risque, est véritablement inacceptable. Pour vous assurer d’être protégé là où il n’y a pas d’augmentation significative du risque (tel que la science et la médecine comprennent le radon), visez à maintenir votre domicile, votre école et votre lieu de travail en dessous de 100 Bq/m³.

Le radon est cancérigène et il a été démontré que l’exposition au radon augmente le risque d’apparition du cancer du poumon. L’objectif de cette étude était de quantifier la proportion et les cas de cancer du poumon en Alberta en 2012 qui pourraient être attribués à l’exposition résidentielle au radon. En juin 2017, l’Université de Calgary a publié une étude « Lung cancer incidence attributed to residential radon exposure in Alberta in 2012 ». Cliquez ici pour consulter la recherche (En Anglais)

Le radon (²²²Rn) est un gaz invisible, inodore, sans goût et radioactif, et il se trouve sur le tableau périodique des éléments (#86). Il peut être facilement mesuré et est responsable de 16 % des décès par cancer du poumon au Canada, soit plus de 3000 décès par an. Le gaz radon provient naturellement du sous-sol (de l’uranium et du radium présents dans le sol) et est souvent aspiré et retenu à l’intérieur des bâtiments modernes à des niveaux élevés et carcinogènes dans l’air intérieur. Le radon résidentiel est mesuré en becquerels par mètre cube (Bq/m³), où un Bq/m³ représente un atome de radon émettant sa radiation chaque seconde dans un mètre cube d’air. L’Agence internationale de recherche sur le cancer a classé le radon comme un carcinogène du groupe 1 (ce qui signifie qu’il est absolument connu pour provoquer le cancer). Ainsi, une exposition élevée au radon est un problème d’origine humaine mais peut être résolu.

La seule façon de connaître vos niveaux d’exposition au radon est de faire un test. La manière la plus simple est d’utiliser un kit de test de radon à long terme (d’au moins 90 jours) recommandé par Santé Canada, qui est également rentable. Il existe d’autres moyens de tester, comme l’utilisation d’un détecteur électronique de radon, cependant, ceux-ci peuvent être beaucoup plus coûteux et peuvent être facilement mal interprétés. Pour prendre une décision fiable en matière de santé, le test doit durer au moins 90 jours car le radon fluctue naturellement d’heure en heure et de jour en jour. Nous avons vu des domiciles fluctuer de milliers de becquerels par mètre cube en une journée. Cependant, ce qui importe pour la santé est la moyenne à long terme. En effectuant un test de plus de 90 jours, vous pouvez prendre en compte toutes ces fluctuations et obtenir une lecture fiable pour prendre des décisions en matière de santé. Pour plus d’informations, cliquez ici.

The scientific literature shows that there is a 16% increase in your lifetime relative risk of getting lung cancer for every 100 Bq/m³. This means that if your home level is 400 Bq/m³ you will have a 64% increase in your lifetime relative risk of developing lung cancer. This risk was developed with normal human occupancy patterns, meaning a human who spends 12-14 hours in their primary residence and 8-10 hours outside their primary residence. The only way to know if you’re at risk is to test your home for radon. 

Santé et environment

Il existe quelques anciennes mines d’uranium désaffectées sur Terre qui ont été transformées en stations thermales par des entrepreneurs. Ces entreprises affirment que l’inhalation du radon (qui peut être extrêmement élevé, dans la plage de 80 000 Bq/m³) a des effets bénéfiques pour certaines maladies telles que l’inflammation chronique. Notre point de vue sur cette affirmation, qu’elle soit vraie, purement anecdotique, ou qu’elle soit fausse, n’est pas vraiment pertinent en termes d’exposition domestique au radon tout au long de la vie. Le radon est radioactif et émet des radiations alpha qui sont qualitativement beaucoup plus nocives en termes de dommages et de mutations de l’ADN que d’autres types tels que les radiations gamma ou les rayons X. Nous utilisons les radiations comme traitement (médecine) pour une variété de maladies, y compris le cancer et les maladies inflammatoires, cependant, cela se fait dans des circonstances très contrôlées. Pour la thérapie, les radiations sont généralement administrées à des doses rapides et élevées et le plus souvent à des patients âgés, ou à ceux pour lesquels les risques à long terme des radiations l’emportent sur les bénéfices potentiels. L’exposition aux radiations dans ces circonstances thérapeutiques peut être considérée comme positive – « bonne pour vous », mais cela ne signifie PAS que nous devrions tous nous exposer à ces radiations chaque heure de la journée pendant toute notre vie, cela ne signifie absolument PAS que nous devrions exposer les plus jeunes et les plus sensibles (bébés et enfants) aux radiations, et cela ne signifie PAS que l’exposition aux radiations dans des circonstances non contrôlées (et où il n’y a pas de besoin médical) est conseillée. Ainsi, bien que les radiations puissent être « utilisées pour le bien » dans des scénarios contrôlés, cela n’exclut pas le fait qu’elles peuvent et causeront également des dommages substantiels avec une exposition chronique. La grande majorité de la littérature scientifique et médicale évaluée par des pairs indique que l’exposition chronique au radon tout au long de notre vie est très dangereuse pour notre santé. Lorsque vous rencontrez des informations en ligne, nous vous suggérons fortement de vérifier la source de ces informations. Demandez-vous – cette personne est-elle un scientifique des radiations qualifié ou un médecin?

Oui, lorsque le dispositif de test reviens au laboratoire, la coque en plastique contenant la puce CR-39 est immédiatement recyclée pour fabriquer un autre dispositif de test de radon, minimisant ainsi l’impact environnemental de ce processus. Les boîtes en carton sont également recyclées.

Aucun résultat