Skip to main content

REMARQUE: Vous mesurez le radon au printemps ou en été (d'avril à août)? Cliquez ici pour en savoir plus  

Vous êtes intéressé à obtenir un trousse de mesure du radon au printemps ou en été (d’avril à août). Les recherches canadiennes sur le radon indiquent que la période (la saison) pendant laquelle les mesures de radon à long terme, de plus de 90 jours, sont effectuées n’ont pas d’incidence statistiquement notable sur les résultats. Toutefois, les autorités de santé publique recommandent toujours d’effectuer de réaliser la majorité de ces tests durant les mois les plus froids. En conséquence, nous souhaitons vous informer que trois options s’offrent à vous :

  1. Réaliser un test de mesure de 180 jours (6 mois), dès maintenant.
  2. Attendre jusqu’à la fin septembre et effectuer un test de mesure de plus de 90 jours (3 mois).
  3. Réaliser un test de mesure sur une année complète

Le détecteur de radon ne commence à fonctionner qu’après l’ouverture du sac en plastique qui contient le détecteur. Il est important d’enregistrer avec précision la date préliminaire et finale du test de mesure en suivant notre processus d’enregistrement. Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter à [email protected].  

Notre équipe

Rencontrez les bénévoles à la tête de l’Étude nationale Évict Radon.

Nos Scientifiques

L’Étude nationale Évict Radon est une étude canadienne transdisciplinaire dirigée par le Dr Aaron Goodarzi. Il rassemble des chercheurs et des partenaires scientifiques de tout le Canada, notamment des scientifiques de la C-B Agence de cancer (C-b), de l’Université Simon Fraser (C-B), de l’Université de Calgary (AB), de l’Université de la Saskatchewan (SK), de l’Université d’Ottawa (ON), de l’Université de Laval (QC), de l’Université Dalhousie (NS), des Laboratoires Nucléaires Canadiens (ON), du Conseil National de Recherches Canada, et de Santé Canada. L’objectif de cette équipe de recherche diversifiée est de comprendre les origines de l’exposition au radon, ainsi que la prévention et la détection précoce des cancers du poumon induits par le radon.

Nous adoptons une approche transdisciplinaire pour nos recherches car le problème du radon est complexe et exige que nous surmontions les barrières académiques traditionnelles. Cette initiative nous permet de puiser dans les expertises de nombreux domaines de recherche, y compris la biologie fondamentale, la santé des populations, l’épidémiologie, la science du bâtiment, l’architecture, le design, les médias, les communications, les politiques publiques, l’économie, la psychologie, l’informatique, la médecine, la géologie et la physique. Rencontrez les scientifiques de tout le Canada qui collaborent de manière novatrice pour résoudre ce problème.

L’Étude nationale Évict Radon est une organisation à but non lucratif dirigée par des bénévoles. Elle combine l’engagement scientifique de base et la recherche basée sur la science citoyenne d’une manière peut-être jamais vue auparavant au Canada pour la prévention des cancers.

Le Dr. Goodarzi est à la tête de l’Étude nationale Évict Radon en tant que Directeur Scientifique. Il occupe également plusieurs autres postes, notamment celui de professeur associé à l’Université de Calgary (UC), Directeur du Centre de Science de l’ADN Robson, et responsable de la Communication Scientifique pour l’Institut du Cancer Charbonneau.

Le Dr. Goodarzi a obtenu son doctorat à l’UC en 2005 et a complété son postdoctorat à l’Université de Sussex en 2010. En 2011, il a ouvert son propre laboratoire à la Faculté de Médecine Cumming de l’Université de Calgary. Son dévouement et ses contributions lui ont valu d’être reconnu parmi les 40 personnes de moins de 40 ans les plus influentes de Calgary pour ses réalisations en sciences et en éducation. De plus, la présidente de l’UC, Elizabeth Cannon, l’a nommé « Peak Scholar » pour son travail innovant et son rôle dans la diffusion des connaissances au sein de la communauté.

Aaron Goodarzi , PhD
Calgary, Alberta

Le Dr. Goodarzi est à la tête de l’Étude nationale Évict Radon en tant que Directeur Scientifique. Il occupe également plusieurs autres postes, notamment celui de professeur associé à l’Université de Calgary (UC), Directeur du Centre de Science de l’ADN Robson, et responsable de la Communication Scientifique pour l’Institut du Cancer Charbonneau.

Le Dr. Goodarzi a obtenu son doctorat à l’UC en 2005 et a complété son postdoctorat à l’Université de Sussex en 2010. En 2011, il a ouvert son propre laboratoire à la Faculté de Médecine Cumming de l’Université de Calgary. Son dévouement et ses contributions lui ont valu d’être reconnu parmi les 40 personnes de moins de 40 ans les plus influentes de Calgary pour ses réalisations en sciences et en éducation. De plus, la présidente de l’UC, Elizabeth Cannon, l’a nommé « Peak Scholar » pour son travail innovant et son rôle dans la diffusion des connaissances au sein de la communauté.

La Dre Alison Wallace est une chirurgienne thoracique et scientifique spécialisée dans le traitement du cancer du poumon. Basée à l’Université Dalhousie en Nouvelle-Écosse, elle concentre ses recherches sur l’étude des expositions environnementales menant au développement du cancer du poumon. La Dre Wallace collabore avec l’Association pulmonaire de la Nouvelle-Écosse, ainsi qu’avec les équipes dirigées par les membres d’Evict Radon, les Drs. Dellaire et Goodarzi, pour comprendre la relation entre l’exposition résidentielle au radon et l’incidence et les résultats du cancer du poumon au Canada.

Alison Wallace, MD, PhD
Halifax, Nouvelle-Écosse

La Dre Alison Wallace est une chirurgienne thoracique et scientifique spécialisée dans le traitement du cancer du poumon. Basée à l’Université Dalhousie en Nouvelle-Écosse, elle concentre ses recherches sur l’étude des expositions environnementales menant au développement du cancer du poumon. La Dre Wallace collabore avec l’Association pulmonaire de la Nouvelle-Écosse, ainsi qu’avec les équipes dirigées par les membres d’Evict Radon, les Drs. Dellaire et Goodarzi, pour comprendre la relation entre l’exposition résidentielle au radon et l’incidence et les résultats du cancer du poumon au Canada.

La Dre Anne-Marie Nichol est une épidémiologiste et experte en toxicologie qui a contribué à la création du programme national canadien « Agir sur le radon ». Basée à l’Université Simon Fraser en Colombie-Britannique, elle dirige des initiatives communautaires pour réduire les niveaux de radon et promeut la transmission des connaissances environnementales auprès des professionnels de la santé publique. La Dre Nichol est également membre fondatrice de l’initiative Exposition aux carcinogènes (CAREX) Canada.

Anne-Marie Nicol, PhD
Burnaby, Colombie Britannique

La Dre Anne-Marie Nichol est une épidémiologiste et experte en toxicologie qui a contribué à la création du programme national canadien « Agir sur le radon ». Basée à l’Université Simon Fraser en Colombie-Britannique, elle dirige des initiatives communautaires pour réduire les niveaux de radon et promeut la transmission des connaissances environnementales auprès des professionnels de la santé publique. La Dre Nichol est également membre fondatrice de l’initiative Exposition aux carcinogènes (CAREX) Canada.

Monsieur Austin Atkins est étudiant en maîtrise dans le laboratoire du Dr. Goodarzi, où il étudie la susceptibilité génétique humaine aux radiations des particules alpha. Son projet utilise des modèles de lignées cellulaires humaines pour découvrir les exigences génétiques nécessaires à la réparation efficace des dommages à l’ADN induits par les radiations des particules alpha. L’objectif est de définir les populations particulièrement susceptibles aux cancers du poumon induits par le radon.

Austin Atkins, BSc
Calgary, Alberta

Monsieur Austin Atkins est étudiant en maîtrise dans le laboratoire du Dr. Goodarzi, où il étudie la susceptibilité génétique humaine aux radiations des particules alpha. Son projet utilise des modèles de lignées cellulaires humaines pour découvrir les exigences génétiques nécessaires à la réparation efficace des dommages à l’ADN induits par les radiations des particules alpha. L’objectif est de définir les populations particulièrement susceptibles aux cancers du poumon induits par le radon.

Monsieur Behnam Ashrafkhani est doctorant en physique au laboratoire Wieser de l’Université de Calgary. Le travail de Behnam se fait en collaboration avec le Piège à Ions pour la Science Atomique et Nucléaire (TITAN) de TRIUMF à Vancouver et se concentre sur la conception et la mise en œuvre de techniques avancées de spectrométrie de masse pour détecter des signatures atomiques uniques. L’objectif principal de ses recherches est de développer des outils et méthodes fiables pour mesurer l’exposition au radon au cours de la vie chez les humains.

Behnam Ashrafkhani, MSc
Calgary, Alberta

Monsieur Behnam Ashrafkhani est doctorant en physique au laboratoire Wieser de l’Université de Calgary. Le travail de Behnam se fait en collaboration avec le Piège à Ions pour la Science Atomique et Nucléaire (TITAN) de TRIUMF à Vancouver et se concentre sur la conception et la mise en œuvre de techniques avancées de spectrométrie de masse pour détecter des signatures atomiques uniques. L’objectif principal de ses recherches est de développer des outils et méthodes fiables pour mesurer l’exposition au radon au cours de la vie chez les humains.

La Dre Cathryn Ryan est une spécialiste des eaux souterraines et de la qualité de l’eau, intéressée par le comportement des gaz en phase libre en tant que mécanisme de transport rapide des gaz dans les eaux souterraines. Basée à l’Université de Calgary en Alberta, son équipe cherche à comprendre les liens entre le radon présent dans l’air intérieur et le radon dissous dans l’eau souterraine (eau de puits) qui approvisionne en eau potable les foyers des zones rurales.

Cathy Ryan, PhD
Calgary, Alberta

La Dre Cathryn Ryan est une spécialiste des eaux souterraines et de la qualité de l’eau, intéressée par le comportement des gaz en phase libre en tant que mécanisme de transport rapide des gaz dans les eaux souterraines. Basée à l’Université de Calgary en Alberta, son équipe cherche à comprendre les liens entre le radon présent dans l’air intérieur et le radon dissous dans l’eau souterraine (eau de puits) qui approvisionne en eau potable les foyers des zones rurales.

La Dre Cheryl Peters est hygiéniste du travail et épidémiologiste, spécialisée dans l’impact des expositions cancérigènes au travail, dans la communauté et dans l’environnement. Basée chez Alberta Health Services, elle s’intéresse à la réduction des expositions aux dangers connus, tels que le radon, afin de diminuer les risques de cancer pour les travailleurs et les Canadiens en général. La Dre Peters est également membre fondatrice de l’initiative Exposition aux carcinogènes (CAREX) Canada.

Cheryl Peters, PhD
Vancouver, Colombie Britannique

La Dre Cheryl Peters est hygiéniste du travail et épidémiologiste, spécialisée dans l’impact des expositions cancérigènes au travail, dans la communauté et dans l’environnement. Basée chez Alberta Health Services, elle s’intéresse à la réduction des expositions aux dangers connus, tels que le radon, afin de diminuer les risques de cancer pour les travailleurs et les Canadiens en général. La Dre Peters est également membre fondatrice de l’initiative Exposition aux carcinogènes (CAREX) Canada.

Le Dr Darren Brenner est un spécialiste de la santé des populations, axé sur l’impact du mode de vie et de la génétique dans le développement du cancer ainsi que sur les tendances épidémiologiques de la survie au cancer. Basé à l’Université de Calgary en Alberta, son équipe traite des données provenant de tout le pays afin de calculer des statistiques de risque de cancer spécifiques à une région, un tissu ou une cause. Il s’intéresse particulièrement à l’élaboration de nouvelles estimations du risque de cancer du poumon attribuable au radon au Canada.

Darren Brenner, PhD
Calgary, Alberta

Le Dr Darren Brenner est un spécialiste de la santé des populations, axé sur l’impact du mode de vie et de la génétique dans le développement du cancer ainsi que sur les tendances épidémiologiques de la survie au cancer. Basé à l’Université de Calgary en Alberta, son équipe traite des données provenant de tout le pays afin de calculer des statistiques de risque de cancer spécifiques à une région, un tissu ou une cause. Il s’intéresse particulièrement à l’élaboration de nouvelles estimations du risque de cancer du poumon attribuable au radon au Canada.

Le Dr. Dustin Pearson est l’un des chercheurs principaux du laboratoire de Goodarzi et est le gestionnaire des opérations de recherche pour l’Étude nationale Évict Radon. Son travail se concentre sur la biologie de l’exposition aux particules alpha, ainsi que sur l’étude de la dynamique en temps réel de l’air intérieur du radon dans l’environnement bâti résidentiel. Dans ce projet, le Dr Pearson est le principal gestionnaire de toutes les bases de données sur le radon, supervisant la sécurité, l’annotation et l’analyse de nos ensembles de données complexes liés aux expositions au radon, aux caractéristiques démographiques des participants, aux métriques de construction, et plus encore. Le travail de Dustin est actuellement soutenu par la Société canadienne du cancer.

Dustin Pearson , PhD
Calgary, Alberta

Le Dr. Dustin Pearson est l’un des chercheurs principaux du laboratoire de Goodarzi et est le gestionnaire des opérations de recherche pour l’Étude nationale Évict Radon. Son travail se concentre sur la biologie de l’exposition aux particules alpha, ainsi que sur l’étude de la dynamique en temps réel de l’air intérieur du radon dans l’environnement bâti résidentiel. Dans ce projet, le Dr Pearson est le principal gestionnaire de toutes les bases de données sur le radon, supervisant la sécurité, l’annotation et l’analyse de nos ensembles de données complexes liés aux expositions au radon, aux caractéristiques démographiques des participants, aux métriques de construction, et plus encore. Le travail de Dustin est actuellement soutenu par la Société canadienne du cancer.

Madame Evelyn Boland est spécialiste des opérations commerciales pour l’Étude nationale Évict Radon et le Centre de sciences de l’ADN Robson à l’Université de Calgary. Elle a occupé plusieurs postes dans l’administration de la recherche depuis 2007, notamment au sein de l’Institut du cancer Charbonneau et des Instituts de recherche en santé du Canada – Institut de recherche sur le cancer. Ses fonctions lui ont donné le privilège de travailler et de nouer des liens avec des chercheurs, des stagiaires, des professionnels de la santé, des partenaires financiers et des défenseurs des patients à travers le Canada.

Evelyn Boland
Calgary, Alberta

Madame Evelyn Boland est spécialiste des opérations commerciales pour l’Étude nationale Évict Radon et le Centre de sciences de l’ADN Robson à l’Université de Calgary. Elle a occupé plusieurs postes dans l’administration de la recherche depuis 2007, notamment au sein de l’Institut du cancer Charbonneau et des Instituts de recherche en santé du Canada – Institut de recherche sur le cancer. Ses fonctions lui ont donné le privilège de travailler et de nouer des liens avec des chercheurs, des stagiaires, des professionnels de la santé, des partenaires financiers et des défenseurs des patients à travers le Canada.

Le Dr. Graham Dellaire est un biologiste qui étudie la réparation des dommages à l’ADN liés à la découverte de biomarqueurs du cancer, à la résistance à la chimiothérapie et aux causes environnementales du cancer. Basé à l’Université Dalhousie en Nouvelle-Écosse, il s’intéresse particulièrement à la dynamique entre l’exposition au radon et à l’arsenic, tous deux responsables du cancer du poumon. Graham a également fondé le réseau Canadien d’Expositions Environnementales au Cancer (CE2C).

Graham Dellaire , PhD
Halifax, Nouvelle-Écosse

Le Dr. Graham Dellaire est un biologiste qui étudie la réparation des dommages à l’ADN liés à la découverte de biomarqueurs du cancer, à la résistance à la chimiothérapie et aux causes environnementales du cancer. Basé à l’Université Dalhousie en Nouvelle-Écosse, il s’intéresse particulièrement à la dynamique entre l’exposition au radon et à l’arsenic, tous deux responsables du cancer du poumon. Graham a également fondé le réseau Canadien d’Expositions Environnementales au Cancer (CE2C).

Le Dr. Hali Morrison est un physicien médical qui veille à ce que les traitements de radiothérapie soient sûrs et précis pour les patients atteints de cancer au Centre du cancer Tom Baker en Alberta. En plus de travailler en tant que physicien médical clinique, elle et son équipe collaborent avec des biologistes pour modéliser précisément les interactions des radiations de particules alpha grâce à des simulations informatiques avancées et des techniques de mesure novatrices.

Hali Morrison, PhD
Calgary, Alberta

Le Dr. Hali Morrison est un physicien médical qui veille à ce que les traitements de radiothérapie soient sûrs et précis pour les patients atteints de cancer au Centre du cancer Tom Baker en Alberta. En plus de travailler en tant que physicien médical clinique, elle et son équipe collaborent avec des biologistes pour modéliser précisément les interactions des radiations de particules alpha grâce à des simulations informatiques avancées et des techniques de mesure novatrices.

Le Dr. Jean-Yves Masson est un biochimiste et biologiste moléculaire spécialisé dans l’instabilité génomique. Expert en dommages et réponses à la réparation de l’ADN, il explore leur potentiel en tant qu’approches thérapeutiques. Basé au CHU de Québec-Université Laval, il s’intéresse aux réponses à l’échelle du génome à l’exposition au radon et aux radiations de particules alpha à l’aide de criblages génétiques. Jean-Yves est financé par les Instituts de recherche en santé du Canada et détient la Chaire de recherche du Canada en réparation de l’ADN et thérapeutiques contre le cancer.

Jean-Yves Masson, PhD
La ville de Québec, Québec

Le Dr. Jean-Yves Masson est un biochimiste et biologiste moléculaire spécialisé dans l’instabilité génomique. Expert en dommages et réponses à la réparation de l’ADN, il explore leur potentiel en tant qu’approches thérapeutiques. Basé au CHU de Québec-Université Laval, il s’intéresse aux réponses à l’échelle du génome à l’exposition au radon et aux radiations de particules alpha à l’aide de criblages génétiques. Jean-Yves est financé par les Instituts de recherche en santé du Canada et détient la Chaire de recherche du Canada en réparation de l’ADN et thérapeutiques contre le cancer.

Monsieur John Danforth poursuit actuellement son doctorat au sein du laboratoire de Goodarzi, après avoir obtenu son Master à l’Université d’Oulu (Finlande) en 2018, où il a étudié les changements génétiques chez les rongeurs habitant la zone d’exclusion de Tchernobyl. Son projet utilise des systèmes de modèles humains et de levures pour comprendre comment les expositions à long terme, répétitives et à faibles doses de radiations alpha affectent l’intégrité génétique, dans le but de déceler la signature génique du cancer induit par les particules alpha (c’est-à-dire le radon).

John Danforth, MSc
Calgary, Alberta

Monsieur John Danforth poursuit actuellement son doctorat au sein du laboratoire de Goodarzi, après avoir obtenu son Master à l’Université d’Oulu (Finlande) en 2018, où il a étudié les changements génétiques chez les rongeurs habitant la zone d’exclusion de Tchernobyl. Son projet utilise des systèmes de modèles humains et de levures pour comprendre comment les expositions à long terme, répétitives et à faibles doses de radiations alpha affectent l’intégrité génétique, dans le but de déceler la signature génique du cancer induit par les particules alpha (c’est-à-dire le radon).

Le professeur Joshua Taron est un architecte qui se concentre sur l’avancement et l’application d’outils de conception et de fabrication numériques, mettant l’accent sur des villes plus durables, efficaces et habitables. Basé à l’Université de Calgary en Alberta, son équipe explore comment l’environnement bâti par l’homme influence la qualité de l’air intérieur et modifie l’entrée du gaz radon dans les bâtiments, ainsi que les tendances évolutives du code du bâtiment qui sous-tendent le problème du radon au Canada. Monsieur Taron siège au conseil de l’Étude nationale Evict Radon.

Josh Taron, M.Arch
Calgary, Alberta

Le professeur Joshua Taron est un architecte qui se concentre sur l’avancement et l’application d’outils de conception et de fabrication numériques, mettant l’accent sur des villes plus durables, efficaces et habitables. Basé à l’Université de Calgary en Alberta, son équipe explore comment l’environnement bâti par l’homme influence la qualité de l’air intérieur et modifie l’entrée du gaz radon dans les bâtiments, ainsi que les tendances évolutives du code du bâtiment qui sous-tendent le problème du radon au Canada. Monsieur Taron siège au conseil de l’Étude nationale Evict Radon.

Monsieur Joshua Rice occupe le poste de Spécialiste des Communications pour l’Étude nationale Evict Radon. Basé à l’Université de Calgary en Alberta, il met à profit ses compétences pour créer des récits captivants et des messages stratégiques. Passionné par la santé publique, Joshua s’engage à sensibiliser le public à l’exposition au radon et à promouvoir des mesures préventives. Joshua a obtenu son diplôme de Baccalauréat en Communication Professionnelle (BAPC) de l’Université Royal Roads en 2023.

Joshua Rice, BAPC
Calgary, Alberta

Monsieur Joshua Rice occupe le poste de Spécialiste des Communications pour l’Étude nationale Evict Radon. Basé à l’Université de Calgary en Alberta, il met à profit ses compétences pour créer des récits captivants et des messages stratégiques. Passionné par la santé publique, Joshua s’engage à sensibiliser le public à l’exposition au radon et à promouvoir des mesures préventives. Joshua a obtenu son diplôme de Baccalauréat en Communication Professionnelle (BAPC) de l’Université Royal Roads en 2023.

Le Dr. Justin Simms est un médecin et biologiste spécialisé dans la biologie de la réparation des dommages à l’ADN, le myélome multiple et la psychologie. Basé à l’Université de la Saskatchewan en Saskatchewan, il s’intéresse à la manière dont différentes personnes, en fonction de leurs caractéristiques démographiques, de leur psychologie et de leur comportement, prennent des décisions en fonction des résultats des tests de radon. Il dirige également une étude de test de radon en temps réel dans la ville de Regina, en Saskatchewan.

Justin Simms, MD, MSc
Régina, Saskatchewan

Le Dr. Justin Simms est un médecin et biologiste spécialisé dans la biologie de la réparation des dommages à l’ADN, le myélome multiple et la psychologie. Basé à l’Université de la Saskatchewan en Saskatchewan, il s’intéresse à la manière dont différentes personnes, en fonction de leurs caractéristiques démographiques, de leur psychologie et de leur comportement, prennent des décisions en fonction des résultats des tests de radon. Il dirige également une étude de test de radon en temps réel dans la ville de Regina, en Saskatchewan.

Le Dr. Kerri Miller travaille au sein du laboratoire Wieser à l’Université de Calgary et est une experte en physique des radioisotopes métalliques, en particulier en ce qui concerne la santé humaine. Le Dr. Miller concentre actuellement ses efforts sur le développement d’une nouvelle méthode biodosimétrique de calcul de l’exposition au radon au cours de la vie en utilisant la spectrométrie de masse et des spécimens humains facilement disponibles, dans le cadre d’une collaboration entre les équipes de Wieser, Goodarzi et Brenner.

Kerri Miller, PhD
Calgary, Alberta

Le Dr. Kerri Miller travaille au sein du laboratoire Wieser à l’Université de Calgary et est une experte en physique des radioisotopes métalliques, en particulier en ce qui concerne la santé humaine. Le Dr. Miller concentre actuellement ses efforts sur le développement d’une nouvelle méthode biodosimétrique de calcul de l’exposition au radon au cours de la vie en utilisant la spectrométrie de masse et des spécimens humains facilement disponibles, dans le cadre d’une collaboration entre les équipes de Wieser, Goodarzi et Brenner.

Le Dr. Linda Carlson est titulaire de la Chaire de recherche Enbridge en psychosociologie oncologique, professeure à temps plein en psychosociologie oncologique au Département d’oncologie de la Faculté de médecine Cumming de l’Université de Calgary, et professeure adjointe au Département de psychologie. Elle est directrice de la recherche et travaille en tant que psychologue clinicienne au Département des ressources psychosociales du Centre du cancer Tom Baker (TBCC), où elle travaille depuis 1997. Elle détient également une chaire de mentorat financée par le CIHR SPOR en essais cliniques innovants, qui finance le programme TRACTION (Formation en Recherche et Essais Cliniques en Oncologie Intégrative), soutenant un groupe multidisciplinaire de fellows de l’Université de Calgary étudiant l’oncologie intégrative.

Linda Carlson, PhD
Calgary, Alberta

Le Dr. Linda Carlson est titulaire de la Chaire de recherche Enbridge en psychosociologie oncologique, professeure à temps plein en psychosociologie oncologique au Département d’oncologie de la Faculté de médecine Cumming de l’Université de Calgary, et professeure adjointe au Département de psychologie. Elle est directrice de la recherche et travaille en tant que psychologue clinicienne au Département des ressources psychosociales du Centre du cancer Tom Baker (TBCC), où elle travaille depuis 1997. Elle détient également une chaire de mentorat financée par le CIHR SPOR en essais cliniques innovants, qui finance le programme TRACTION (Formation en Recherche et Essais Cliniques en Oncologie Intégrative), soutenant un groupe multidisciplinaire de fellows de l’Université de Calgary étudiant l’oncologie intégrative.

Madame Marvit Ahanonu est actuellement étudiante diplômée en architecture à l’École d’architecture, d’urbanisme et de paysage de l’Université de Calgary. Le travail de Marvit se situe au carrefour de la science et de l’art, collaborant avec d’autres étudiants en design pour rendre les informations scientifiques d’Évict Radon les plus accessibles et compréhensibles pour le grand public.

Marvit Ahanonu, Étudiante MPlan
Calgary, Alberta

Madame Marvit Ahanonu est actuellement étudiante diplômée en architecture à l’École d’architecture, d’urbanisme et de paysage de l’Université de Calgary. Le travail de Marvit se situe au carrefour de la science et de l’art, collaborant avec d’autres étudiants en design pour rendre les informations scientifiques d’Évict Radon les plus accessibles et compréhensibles pour le grand public.

Le Dr. Michael Wieser est un physicien atomique qui développe des technologies analytiques fiables pour comprendre les relations entre notre environnement et les systèmes vivants. Basé au Département de physique et d’astronomie de l’Université de Calgary en Alberta, son équipe se concentre sur des méthodes biodosimétriques novatrices pour calculer l’exposition au radon au cours de la vie en utilisant la spectrométrie de masse.

Michael Wieser, PhD
Calgary, Alberta

Le Dr. Michael Wieser est un physicien atomique qui développe des technologies analytiques fiables pour comprendre les relations entre notre environnement et les systèmes vivants. Basé au Département de physique et d’astronomie de l’Université de Calgary en Alberta, son équipe se concentre sur des méthodes biodosimétriques novatrices pour calculer l’exposition au radon au cours de la vie en utilisant la spectrométrie de masse.

La Dre Monica Caicedo-Roa est une épidémiologiste dont les recherches portent sur la santé des populations, les études cliniques, l’évaluation et l’analyse systématique des preuves scientifiques ainsi que la transmission des connaissances. Monica met à profit son expertise en santé des populations pour diriger une étude évaluant l’impact de l’exposition au radon sur les personnes les plus vulnérables. Son travail transdisciplinaire se concentre sur l’exposition au gaz radon radioactif, le cancer du poumon et les personnes en situation de handicap, avec pour objectif de mettre en œuvre des interventions de prévention du radon à fort impact.

Monica Caicedo-Roa, PhD
Calgary, Alberta

La Dre Monica Caicedo-Roa est une épidémiologiste dont les recherches portent sur la santé des populations, les études cliniques, l’évaluation et l’analyse systématique des preuves scientifiques ainsi que la transmission des connaissances. Monica met à profit son expertise en santé des populations pour diriger une étude évaluant l’impact de l’exposition au radon sur les personnes les plus vulnérables. Son travail transdisciplinaire se concentre sur l’exposition au gaz radon radioactif, le cancer du poumon et les personnes en situation de handicap, avec pour objectif de mettre en œuvre des interventions de prévention du radon à fort impact.

Le Dr. Nicolas Ploquin est un physicien médical qui conçoit et met en œuvre des traitements de radiothérapie pour les patients atteints de cancer. Lorsqu’il n’administre pas des thérapies vitales au Centre du cancer Tom Baker d’Alberta Health Services en Alberta, lui et son équipe collaborent avec des biologistes pour modéliser et comprendre les radiations des particules alpha (émises par le radon) et leurs effets sur les systèmes vivants.

Nicolas Ploquin, PhD
Calgary, Alberta

Le Dr. Nicolas Ploquin est un physicien médical qui conçoit et met en œuvre des traitements de radiothérapie pour les patients atteints de cancer. Lorsqu’il n’administre pas des thérapies vitales au Centre du cancer Tom Baker d’Alberta Health Services en Alberta, lui et son équipe collaborent avec des biologistes pour modéliser et comprendre les radiations des particules alpha (émises par le radon) et leurs effets sur les systèmes vivants.

Le Dr. Owen Wells collabore avec l’équipe de l’Étude nationale Evict Radon en tant que rédacteur scientifique pour compiler les nombreuses publications évaluées par des pairs et les résultats de recherche actuels de ce projet dans un rapport complet. Le Dr. Wells possède cinq ans d’expérience dans le secteur de la santé publique et de la biopharmaceutique et a obtenu son doctorat en réparation de l’ADN à l’Université de Sussex. Il a poursuivi ses recherches à Sussex en tant que chercheur postdoctoral et maître de conférences en stabilité du génome et biologie des cellules cancéreuses.

Owen Wells, PhD
Sussex, Angleterre

Le Dr. Owen Wells collabore avec l’équipe de l’Étude nationale Evict Radon en tant que rédacteur scientifique pour compiler les nombreuses publications évaluées par des pairs et les résultats de recherche actuels de ce projet dans un rapport complet. Le Dr. Wells possède cinq ans d’expérience dans le secteur de la santé publique et de la biopharmaceutique et a obtenu son doctorat en réparation de l’ADN à l’Université de Sussex. Il a poursuivi ses recherches à Sussex en tant que chercheur postdoctoral et maître de conférences en stabilité du génome et biologie des cellules cancéreuses.

Le Dr. Tiago Morais travaille actuellement comme associé postdoctoral à l’Université de Calgary avec la Dre Cathy Ryan. Il a obtenu son doctorat en géosciences en 2022 à l’Université de Calgary, ainsi que sa maîtrise (2017) et sa licence (2015) en géosciences à l’Université fédérale du Rio Grande do Sul, au Brésil. Les recherches actuelles de Tiago portent sur le développement de techniques de surveillance pour atténuer les émissions fugitives de carbone provenant du stockage de CO2 à l’échelle industrielle dans les ressources de porosité géologique, en accordant une attention particulière au stockage peu profond en Alberta.

Tiago Morais, PhD
Calgary, Alberta

Le Dr. Tiago Morais travaille actuellement comme associé postdoctoral à l’Université de Calgary avec la Dre Cathy Ryan. Il a obtenu son doctorat en géosciences en 2022 à l’Université de Calgary, ainsi que sa maîtrise (2017) et sa licence (2015) en géosciences à l’Université fédérale du Rio Grande do Sul, au Brésil. Les recherches actuelles de Tiago portent sur le développement de techniques de surveillance pour atténuer les émissions fugitives de carbone provenant du stockage de CO2 à l’échelle industrielle dans les ressources de porosité géologique, en accordant une attention particulière au stockage peu profond en Alberta.

Le Dr. Trevor Dummer est un épidémiologiste environnemental formé en science de l’information géographique, déterminant comment l’environnement influence la santé. Basé à l’École de santé publique et des populations de l’Université de la Colombie-Britannique (BC), son travail actuel porte sur la prévention du cancer par la transmission des connaissances communautaires, en particulier en ce qui concerne les expositions environnementales telles que le radon ou l’arsenic.

Trevor Dummer, PhD
Vancouver, Colombie Britannique

Le Dr. Trevor Dummer est un épidémiologiste environnemental formé en science de l’information géographique, déterminant comment l’environnement influence la santé. Basé à l’École de santé publique et des populations de l’Université de la Colombie-Britannique (BC), son travail actuel porte sur la prévention du cancer par la transmission des connaissances communautaires, en particulier en ce qui concerne les expositions environnementales telles que le radon ou l’arsenic.

Le Dr. Wan Lam est le chef adjoint de l’oncologie intégrative à la BC Cancer Agency et un expert pionnier dans les études d’expression génique. Basé à l’Université de la Colombie-Britannique (BC), son équipe a développé des technologies de génomique intégrale, des outils de bioinformatique, d’imagerie et de biologie computationnelle pour suivre les événements génétiques, épigénétiques et d’expression génique cruciaux pour le développement, la progression et les réponses au traitement du cancer du poumon.

Wan Lam, PhD
Vancouver, Colombie Britannique

Le Dr. Wan Lam est le chef adjoint de l’oncologie intégrative à la BC Cancer Agency et un expert pionnier dans les études d’expression génique. Basé à l’Université de la Colombie-Britannique (BC), son équipe a développé des technologies de génomique intégrale, des outils de bioinformatique, d’imagerie et de biologie computationnelle pour suivre les événements génétiques, épigénétiques et d’expression génique cruciaux pour le développement, la progression et les réponses au traitement du cancer du poumon.

Alumni

L’Étude nationale Évict Radon a commencé en 2014 avec pour objectifs d’informer les Canadiens sur les dangers du radon, de promouvoir la sensibilisation du public aux problèmes liés à l’exposition au radon et d’encourager les Canadiens à tester leurs maisons. Cette étude n’a été rendue possible que grâce aux nombreux individus dévoués qui ont contribué au fil des ans. Rencontrez les scientifiques qui ont fait partie de l’Étude nationale Évict Radon au fil des ans.

Madame Andrea Rudiger était étudiante diplômée dans le programme de maîtrise en urbanisme à l’École d’architecture, d’urbanisme et de paysage de l’Université de Calgary. Travaillant avec l’équipe de l’Étude nationale Évict Radon et d’autres étudiants en design, Andrea a visualisé des données complexes et multiformes pour créer des représentations graphiques accessibles destinées au grand public.

Andrea Rudiger, MPlan
Ancienne étudiante

Madame Andrea Rudiger était étudiante diplômée dans le programme de maîtrise en urbanisme à l’École d’architecture, d’urbanisme et de paysage de l’Université de Calgary. Travaillant avec l’équipe de l’Étude nationale Évict Radon et d’autres étudiants en design, Andrea a visualisé des données complexes et multiformes pour créer des représentations graphiques accessibles destinées au grand public.

La Dre Brandy Winquist est une experte en santé communautaire et populationnelle, en particulier en ce qui concerne la santé maternelle et infantile ainsi que les services de santé. Basée à l’Université de la Saskatchewan (SK), elle a cofondé et dirigé la campagne de test de radon “Little Lungs” en Saskatchewan, qui a contribué à une meilleure compréhension des risques d’exposition au radon pour les familles avec enfants (qui sont les plus à risque face au radon).

Brandy Winquist, PhD
Ancienne étudiante

La Dre Brandy Winquist est une experte en santé communautaire et populationnelle, en particulier en ce qui concerne la santé maternelle et infantile ainsi que les services de santé. Basée à l’Université de la Saskatchewan (SK), elle a cofondé et dirigé la campagne de test de radon “Little Lungs” en Saskatchewan, qui a contribué à une meilleure compréhension des risques d’exposition au radon pour les familles avec enfants (qui sont les plus à risque face au radon).

Mademoiselle Chrissa Foscolos a travaillé au sein du laboratoire Goodarzi en tant que bénévole étudiante du secondaire et termine actuellement son diplôme de premier cycle. Sous la supervision de Mme Natasha Cholowsky, elle a étudié l’impact de la pandémie mondiale de COVID-19 sur l’exposition au radon dans les foyers résidentiels à l’échelle de la population.

Chrissa Fodcolos, Bénévolat secondaire
Ancienne étudiante

Mademoiselle Chrissa Foscolos a travaillé au sein du laboratoire Goodarzi en tant que bénévole étudiante du secondaire et termine actuellement son diplôme de premier cycle. Sous la supervision de Mme Natasha Cholowsky, elle a étudié l’impact de la pandémie mondiale de COVID-19 sur l’exposition au radon dans les foyers résidentiels à l’échelle de la population.

Le Dr. David Torr est médecin et occupe actuellement le poste de médecin hygiéniste en chef pour la médecine rurale à l’Autorité de la santé de la Saskatchewan. Basé à l’Université de la Saskatchewan (SK), il s’intéresse à la prévention et à la compréhension des maladies chroniques. Il a dirigé plusieurs programmes visant à encourager les tests de radon et à sensibiliser en Saskatchewan.

David Torr, MD
Ancien étudiant

Le Dr. David Torr est médecin et occupe actuellement le poste de médecin hygiéniste en chef pour la médecine rurale à l’Autorité de la santé de la Saskatchewan. Basé à l’Université de la Saskatchewan (SK), il s’intéresse à la prévention et à la compréhension des maladies chroniques. Il a dirigé plusieurs programmes visant à encourager les tests de radon et à sensibiliser en Saskatchewan.

Mademoiselle Evangeline Eldridge a poursuivi son MSc dans le laboratoire de la Dre Ryan et a obtenu son diplôme en 2022. Ses projets visaient à comprendre la relation entre les sources superficielles de gaz radon, les vecteurs hydrogéologiques de transport du gaz radon (sous le sol) et l’entrée subséquente et l’accumulation de radon dans l’environnement humain.

Evangeline Eldrige, MSc
Ancienne étudiante

Mademoiselle Evangeline Eldridge a poursuivi son MSc dans le laboratoire de la Dre Ryan et a obtenu son diplôme en 2022. Ses projets visaient à comprendre la relation entre les sources superficielles de gaz radon, les vecteurs hydrogéologiques de transport du gaz radon (sous le sol) et l’entrée subséquente et l’accumulation de radon dans l’environnement humain.

Le Dr. Fintan Stanley a été l’un des chercheurs fondateurs de l’Étude nationale Evict Radon. Le travail de thèse du Dr Stanley comprend les premiers exemples examinés par des pairs du travail précoce de l’Étude nationale Évict Radon, et a servi de base à une nouvelle loi de sensibilisation au radon qui a été adoptée à l’unanimité en Alberta, Canada, en 2017. Pour ce travail exceptionnel, Fintan a été récompensé par la prestigieuse Médaille d’or du Gouverneur général en 2019.

Fintan Stanley , PhD
Ancien étudiant

Le Dr. Fintan Stanley a été l’un des chercheurs fondateurs de l’Étude nationale Evict Radon. Le travail de thèse du Dr Stanley comprend les premiers exemples examinés par des pairs du travail précoce de l’Étude nationale Évict Radon, et a servi de base à une nouvelle loi de sensibilisation au radon qui a été adoptée à l’unanimité en Alberta, Canada, en 2017. Pour ce travail exceptionnel, Fintan a été récompensé par la prestigieuse Médaille d’or du Gouverneur général en 2019.

Mademoiselle Ghozllane Selouani a travaillé au sein du laboratoire Goodarzi en tant qu’étudiante en recherche de premier cycle alors qu’elle terminait son diplôme en Santé et Société à l’Université de Calgary. Sous la direction de l’équipe de l’Étude nationale Évict Radon, Ghozllane a étudié l’impact de la pandémie mondiale de COVID-19 sur l’exposition au radon dans les foyers résidentiels ainsi que l’augmentation possible du risque de cancer du poumon induit par le radon et les lésions pulmonaires liées à la pandémie de COVID-19.

Ghozllane Selouani, BHSC
Ancienne étudiante

Mademoiselle Ghozllane Selouani a travaillé au sein du laboratoire Goodarzi en tant qu’étudiante en recherche de premier cycle alors qu’elle terminait son diplôme en Santé et Société à l’Université de Calgary. Sous la direction de l’équipe de l’Étude nationale Évict Radon, Ghozllane a étudié l’impact de la pandémie mondiale de COVID-19 sur l’exposition au radon dans les foyers résidentiels ainsi que l’augmentation possible du risque de cancer du poumon induit par le radon et les lésions pulmonaires liées à la pandémie de COVID-19.

Monsieur James Johnston a travaillé au sein du laboratoire Goodarzi de 2016 à 2018, après avoir obtenu un baccalauréat en sciences de la santé à l’Université de Calgary. Pendant son séjour au laboratoire, James a cherché des composés moléculaires innovants qui pourraient bloquer les effets négatifs de l’exposition aux radiations alpha. Son travail a été financé par une subvention de la Fondation du syndrome de fatigue chronique des États-Unis et publié dans notre étude de 2020 décrivant une nouvelle technologie d’irradiation par particules alpha.

James Johnston, BSc
Ancien étudiant

Monsieur James Johnston a travaillé au sein du laboratoire Goodarzi de 2016 à 2018, après avoir obtenu un baccalauréat en sciences de la santé à l’Université de Calgary. Pendant son séjour au laboratoire, James a cherché des composés moléculaires innovants qui pourraient bloquer les effets négatifs de l’exposition aux radiations alpha. Son travail a été financé par une subvention de la Fondation du syndrome de fatigue chronique des États-Unis et publié dans notre étude de 2020 décrivant une nouvelle technologie d’irradiation par particules alpha.

Le Dr. Jesse Irvine a travaillé sous la direction des équipes Carlson et Goodarzi, après avoir obtenu son baccalauréat en biologie avec une mineure en psychologie en 2018. Il a contribué à notre étude de 2019 qui décrit l’exposition au radon au Canada en fonction de l’environnement bâti ainsi qu’à notre évaluation de la fiabilité des tests de radon à court terme par rapport à ceux à long terme. Il a développé et participé à notre analyse psychosociale et comportementale des tests de radon et des comportements d’atténuation au Canada.

Jesse Irvine, MD
Ancien étudiant

Le Dr. Jesse Irvine a travaillé sous la direction des équipes Carlson et Goodarzi, après avoir obtenu son baccalauréat en biologie avec une mineure en psychologie en 2018. Il a contribué à notre étude de 2019 qui décrit l’exposition au radon au Canada en fonction de l’environnement bâti ainsi qu’à notre évaluation de la fiabilité des tests de radon à court terme par rapport à ceux à long terme. Il a développé et participé à notre analyse psychosociale et comportementale des tests de radon et des comportements d’atténuation au Canada.

Mademoiselle Kaitlin See a travaillé au sein du laboratoire Goodarzi en tant qu’étudiante en recherche de premier cycle alors qu’elle poursuivait son diplôme en sciences de la santé à l’Université de Calgary. Kaitlin a travaillé sous la direction du Dr Dustin Pearson, étudiant les effets des radiations ionisantes des particules alpha sur les cellules humaines. La principale concentration de Kaitlin était d’étudier les différentes voies de réparation de l’ADN impliquées dans la réparation des dommages à l’ADN complexes induits par les radiations ionisantes des particules alpha.

Kaitlin See, Chercheur
Ancienne étudiante

Mademoiselle Kaitlin See a travaillé au sein du laboratoire Goodarzi en tant qu’étudiante en recherche de premier cycle alors qu’elle poursuivait son diplôme en sciences de la santé à l’Université de Calgary. Kaitlin a travaillé sous la direction du Dr Dustin Pearson, étudiant les effets des radiations ionisantes des particules alpha sur les cellules humaines. La principale concentration de Kaitlin était d’étudier les différentes voies de réparation de l’ADN impliquées dans la réparation des dommages à l’ADN complexes induits par les radiations ionisantes des particules alpha.

Le Dr. Myra Chen était une boursière postdoctorale travaillant dans le laboratoire Goodarzi, spécialiste de la biologie du cancer. Le Dr. Chen a rejoint le laboratoire Goodarzi en 2022 et s’est concentré sur l’étude des impacts de la pandémie mondiale de COVID-19 sur l’exposition au radon dans les foyers résidentiels à l’échelle de la population.

Myra Chen , PhD
Ancienne étudiante

Le Dr. Myra Chen était une boursière postdoctorale travaillant dans le laboratoire Goodarzi, spécialiste de la biologie du cancer. Le Dr. Chen a rejoint le laboratoire Goodarzi en 2022 et s’est concentré sur l’étude des impacts de la pandémie mondiale de COVID-19 sur l’exposition au radon dans les foyers résidentiels à l’échelle de la population.

Mademoiselle Natasha Cholowsky a travaillé au sein du laboratoire Goodarzi et possède une expertise en santé biomédicale ainsi qu’en anthropologie. Ses projets se sont concentrés sur : (i) l’étude de l’impact de la pandémie mondiale de COVID-19 sur l’exposition au radon dans les foyers résidentiels à l’échelle de la population et (ii) la psychologie de la sensibilisation au radon et des tests. Le travail de Natasha a été soutenu par la Alberta Real Estate Foundation et le programme de baccalauréat en sciences de la santé de l’Université de Calgary.

Natasha Cholowsky, BHSc
Ancienne étudiante

Mademoiselle Natasha Cholowsky a travaillé au sein du laboratoire Goodarzi et possède une expertise en santé biomédicale ainsi qu’en anthropologie. Ses projets se sont concentrés sur : (i) l’étude de l’impact de la pandémie mondiale de COVID-19 sur l’exposition au radon dans les foyers résidentiels à l’échelle de la population et (ii) la psychologie de la sensibilisation au radon et des tests. Le travail de Natasha a été soutenu par la Alberta Real Estate Foundation et le programme de baccalauréat en sciences de la santé de l’Université de Calgary.

Monsieur Noah Sielu a effectué un stage pratique avec CAREX pendant ses études en santé publique à l’Université de Lethbridge. Passionné par la recherche et la santé, il a travaillé avec l’équipe d’Évict Radon pour examiner les personnes souffrant de lésions pulmonaires causées par la pandémie de COVID-19 et le lien avec le cancer du poumon causé par l’exposition au gaz radon chez les Canadiens.

Noah Sielu, Étudiant en stage CAREX
Ancien étudiant

Monsieur Noah Sielu a effectué un stage pratique avec CAREX pendant ses études en santé publique à l’Université de Lethbridge. Passionné par la recherche et la santé, il a travaillé avec l’équipe d’Évict Radon pour examiner les personnes souffrant de lésions pulmonaires causées par la pandémie de COVID-19 et le lien avec le cancer du poumon causé par l’exposition au gaz radon chez les Canadiens.

Le Dr. Selim Khan est un médecin et chercheur en santé des populations dont le travail à l’Université d’Ottawa a examiné les perceptions canadiennes des risques pour la santé liés au radon. Il utilise des approches basées sur l’intelligence artificielle pour comprendre comment les risques innés du radon dans les nouvelles maisons ont évolué du XXe au XXIe siècle, tant au Canada qu’en Suède. Il bénéficie d’une bourse de chercheur postdoctoral Eyes High.

Selim Khan, MD, PhD
Ancien étudiant

Le Dr. Selim Khan est un médecin et chercheur en santé des populations dont le travail à l’Université d’Ottawa a examiné les perceptions canadiennes des risques pour la santé liés au radon. Il utilise des approches basées sur l’intelligence artificielle pour comprendre comment les risques innés du radon dans les nouvelles maisons ont évolué du XXe au XXIe siècle, tant au Canada qu’en Suède. Il bénéficie d’une bourse de chercheur postdoctoral Eyes High.

Monsieur Siavash Zarezadeh a travaillé au sein du laboratoire Goodarzi en tant qu’étudiant du secondaire en 2016, puis a obtenu un baccalauréat en sciences de la santé à l’Université de Calgary. Il a travaillé sous la direction du Dr Fintan Stanley. Il a contribué à la collecte des données pour nos découvertes de 2017 décrivant l’exposition au radon dans le sud de l’Alberta et la première observation selon laquelle les nouvelles maisons de cette région contiennent un niveau de radon plus élevé.

Siavash Zarezadeh, MD
Ancien étudiant

Monsieur Siavash Zarezadeh a travaillé au sein du laboratoire Goodarzi en tant qu’étudiant du secondaire en 2016, puis a obtenu un baccalauréat en sciences de la santé à l’Université de Calgary. Il a travaillé sous la direction du Dr Fintan Stanley. Il a contribué à la collecte des données pour nos découvertes de 2017 décrivant l’exposition au radon dans le sud de l’Alberta et la première observation selon laquelle les nouvelles maisons de cette région contiennent un niveau de radon plus élevé.

Mademoiselle Sophie Pett a travaillé au sein du laboratoire Goodarzi en tant qu’étudiante en recherche de premier cycle tout en complétant son diplôme en Santé et Société à l’Université de Calgary. Aux côtés de l’équipe de l’Étude nationale Evict Radon, Sophie visait à comprendre les disparités qui existent parmi les Canadiens en ce qui concerne l’accessibilité des ressources de sensibilisation au radon, des tests et de l’atténuation, en se basant sur des facteurs socio-économiques, l’identité de genre et l’âge. Sophie a également collecté des données sur l’exposition aux radiations professionnelles chez les professionnels de l’atténuation au Canada dans le but de mieux comprendre et de répondre aux risques professionnels.

Sophie Pett, BHSc avec mention d'honneur
Ancienne étudiante

Mademoiselle Sophie Pett a travaillé au sein du laboratoire Goodarzi en tant qu’étudiante en recherche de premier cycle tout en complétant son diplôme en Santé et Société à l’Université de Calgary. Aux côtés de l’équipe de l’Étude nationale Evict Radon, Sophie visait à comprendre les disparités qui existent parmi les Canadiens en ce qui concerne l’accessibilité des ressources de sensibilisation au radon, des tests et de l’atténuation, en se basant sur des facteurs socio-économiques, l’identité de genre et l’âge. Sophie a également collecté des données sur l’exposition aux radiations professionnelles chez les professionnels de l’atténuation au Canada dans le but de mieux comprendre et de répondre aux risques professionnels.

M. Tyler Warnock a travaillé au sein du laboratoire Brenner en tant que stagiaire et étudiant d’été de 2019 à 2020. En utilisant les données récentes sur l’exposition au radon acquises et analysées dans le cadre de l’Étude Nationale Évict Radon, publiées en 2017 et 2019, il a aidé à calculer de nouvelles estimations du risque de cancer attribuable au radon pour l’Alberta et la Saskatchewan.

Tyler Warnock, BHSc
Ancien étudiant

M. Tyler Warnock a travaillé au sein du laboratoire Brenner en tant que stagiaire et étudiant d’été de 2019 à 2020. En utilisant les données récentes sur l’exposition au radon acquises et analysées dans le cadre de l’Étude Nationale Évict Radon, publiées en 2017 et 2019, il a aidé à calculer de nouvelles estimations du risque de cancer attribuable au radon pour l’Alberta et la Saskatchewan.

M. Weston Jacques a travaillé comme stratège en communication pour l’Étude nationale Évict Radon. Avec une expertise en communication stratégique et un engagement à sensibiliser le public, Weston a diffusé des informations cruciales sur le gaz radon, les stratégies de mitigation et l’importance des tests de radon.

Weston Jacques , MAPC
Ancien étudiant

M. Weston Jacques a travaillé comme stratège en communication pour l’Étude nationale Évict Radon. Avec une expertise en communication stratégique et un engagement à sensibiliser le public, Weston a diffusé des informations cruciales sur le gaz radon, les stratégies de mitigation et l’importance des tests de radon.

Aucun résultat