Skip to main content

REMARQUE: Vous mesurez le radon au printemps ou en été (d'avril à août)? Cliquez ici pour en savoir plus  

Vous êtes intéressé à obtenir un trousse de mesure du radon au printemps ou en été (d’avril à août). Les recherches canadiennes sur le radon indiquent que la période (la saison) pendant laquelle les mesures de radon à long terme, de plus de 90 jours, sont effectuées n’ont pas d’incidence statistiquement notable sur les résultats. Toutefois, les autorités de santé publique recommandent toujours d’effectuer de réaliser la majorité de ces tests durant les mois les plus froids. En conséquence, nous souhaitons vous informer que trois options s’offrent à vous :

  1. Réaliser un test de mesure de 180 jours (6 mois), dès maintenant.
  2. Attendre jusqu’à la fin septembre et effectuer un test de mesure de plus de 90 jours (3 mois).
  3. Réaliser un test de mesure sur une année complète

Le détecteur de radon ne commence à fonctionner qu’après l’ouverture du sac en plastique qui contient le détecteur. Il est important d’enregistrer avec précision la date préliminaire et finale du test de mesure en suivant notre processus d’enregistrement. Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter à [email protected].  

Notre conseil d'administration et nos partenaires

Inspirés par la recherche, notre mission est d’expulser le radon de nos domiciles.

Notre équipe stratégique en leadership

La direction financière et stratégique de l’Étude nationale Évict Radon est administrativement basée à l’Université de Calgary, en Alberta, Canada, mais comprend des membres du conseil venant de tout le Canada. Les efforts comblés de nos membres bénévoles du conseil visent à encourager le plus grand nombre possible de Canadiens à tester leur domicile pour le radon, tout en permettant de nouvelles recherches publiques sur les origines de l’exposition au radon et de nouvelles solutions pour lutter contre le cancer du poumon induit par le radon. Notre travail respecte strictement les normes nationales d’éthique en matière de recherche, ainsi que les meilleures pratiques de recherche académique conformes aux standards internationaux, qui passeront l’examen par les pairs et, en fin de compte, un examen très minutieux de la part du public, du gouvernement et d’autres parties prenantes clés. Parvenir à un avenir sans risque de radon pour le Canada est très possible et, en cas de succès, permettrait de prévenir des milliers de nouveaux cancers du poumon mortels chaque année.

Notre équipe stratégique en leadership

Le Dr Goodarzi est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la maladie causée par l’exposition aux radiations. Il a obtenu un doctorat de l’Université de Calgary en 2005 et a suivi une formation postdoctorale au Genome Damage and Stability Centre de l’Université de Sussex (Royaume-Uni) jusqu’en 2010. En 2011, il a ouvert son propre laboratoire à la School of Medicine de l’Université de Calgary. En 2015, il a été nommé dans le top 40 des personnalités de moins de 40 ans de Calgary; en 2016, il a été choisi comme «Peak Scholar» pour représenter l’Université de Calgary en raison de son engagement envers l’innovation et le développement des connaissances sur le radon et le cancer du poumon; en 2018. Dr Goordarzi a été conférencier à TEDx et, en 2019, a reçu l’un des prix d’excellence en éducation de la School of Medicine pour son approche innovatrice dans la formation des diplômés.Le Dr Goodarzi est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la maladie causée par l’exposition aux radiations. Il a obtenu un doctorat de l’Université de Calgary en 2005 et a suivi une formation postdoctorale au Genome Damage and Stability Centre de l’Université de Sussex (Royaume-Uni) jusqu’en 2010. En 2011, il a ouvert son propre laboratoire à la School of Medicine de l’Université de Calgary. En 2015, il a été nommé dans le top 40 des personnalités de moins de 40 ans de Calgary; en 2016, il a été choisi comme «Peak Scholar» pour représenter l’Université de Calgary en raison de son engagement envers l’innovation et le développement des connaissances sur le radon et le cancer du poumon; en 2018. Dr Goordarzi a été conférencier à TEDx et, en 2019, a reçu l’un des prix d’excellence en éducation de la School of Medicine pour son approche innovatrice dans la formation des diplômés.

Aaron Goodarzi, PhD
Président du conseil et directeur de la recherche

Le Dr Goodarzi est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la maladie causée par l’exposition aux radiations. Il a obtenu un doctorat de l’Université de Calgary en 2005 et a suivi une formation postdoctorale au Genome Damage and Stability Centre de l’Université de Sussex (Royaume-Uni) jusqu’en 2010. En 2011, il a ouvert son propre laboratoire à la School of Medicine de l’Université de Calgary. En 2015, il a été nommé dans le top 40 des personnalités de moins de 40 ans de Calgary; en 2016, il a été choisi comme «Peak Scholar» pour représenter l’Université de Calgary en raison de son engagement envers l’innovation et le développement des connaissances sur le radon et le cancer du poumon; en 2018. Dr Goordarzi a été conférencier à TEDx et, en 2019, a reçu l’un des prix d’excellence en éducation de la School of Medicine pour son approche innovatrice dans la formation des diplômés.Le Dr Goodarzi est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la maladie causée par l’exposition aux radiations. Il a obtenu un doctorat de l’Université de Calgary en 2005 et a suivi une formation postdoctorale au Genome Damage and Stability Centre de l’Université de Sussex (Royaume-Uni) jusqu’en 2010. En 2011, il a ouvert son propre laboratoire à la School of Medicine de l’Université de Calgary. En 2015, il a été nommé dans le top 40 des personnalités de moins de 40 ans de Calgary; en 2016, il a été choisi comme «Peak Scholar» pour représenter l’Université de Calgary en raison de son engagement envers l’innovation et le développement des connaissances sur le radon et le cancer du poumon; en 2018. Dr Goordarzi a été conférencier à TEDx et, en 2019, a reçu l’un des prix d’excellence en éducation de la School of Medicine pour son approche innovatrice dans la formation des diplômés.

La Dre Alison Wallace est une chirurgienne thoracique et une scientifique spécialisée dans le traitement du cancer du poumon. Basée à l’Université Dalhousie (Nouvelle-Écosse), ses recherches se concentrent sur l’étude des conséquences des expositions environnementales sur le développement du cancer du poumon. La Dre Wallace travaille en partenariat avec l’Association pulmonaire de la Nouvelle-Écosse, ainsi qu’avec les équipes dirigées par les membres d’Evict Radon, le Dr Dellaire et le Dr Goodarzi, pour comprendre la relation entre l’exposition au radon résidentiel et l’incidence et les résultats du cancer du poumon au Canada.

Allison Wallace, MD, PhD
Conseil d'administration

La Dre Alison Wallace est une chirurgienne thoracique et une scientifique spécialisée dans le traitement du cancer du poumon. Basée à l’Université Dalhousie (Nouvelle-Écosse), ses recherches se concentrent sur l’étude des conséquences des expositions environnementales sur le développement du cancer du poumon. La Dre Wallace travaille en partenariat avec l’Association pulmonaire de la Nouvelle-Écosse, ainsi qu’avec les équipes dirigées par les membres d’Evict Radon, le Dr Dellaire et le Dr Goodarzi, pour comprendre la relation entre l’exposition au radon résidentiel et l’incidence et les résultats du cancer du poumon au Canada.

Mme Allie Miller est une professionnelle chevronnée des communications et des médias, avec une expérience à la fois en journalisme et en communication stratégique. Elle est actuellement responsable des communications stratégiques et des relations extérieures pour l’Institut du cancer Arnie Charbonneau, Allie apporte une expérience de première main acquise grâce à sa formation éducative et technique dans des salles de rédaction en Amérique du Nord et en Europe. Passionnée par la communication de recherches percutantes, Allie utilise son expertise pour favoriser des changements significatifs et mettre en lumière des récits importants dans le domaine des communications et des médias.

Allie Miller, MSc
Stratégiste en communication

Mme Allie Miller est une professionnelle chevronnée des communications et des médias, avec une expérience à la fois en journalisme et en communication stratégique. Elle est actuellement responsable des communications stratégiques et des relations extérieures pour l’Institut du cancer Arnie Charbonneau, Allie apporte une expérience de première main acquise grâce à sa formation éducative et technique dans des salles de rédaction en Amérique du Nord et en Europe. Passionnée par la communication de recherches percutantes, Allie utilise son expertise pour favoriser des changements significatifs et mettre en lumière des récits importants dans le domaine des communications et des médias.

La Dre Cheryl Peters est hygiéniste du travail et épidémiologiste, spécialisée dans l’impact des expositions cancérigènes sur le lieu de travail, dans la communauté et dans l’environnement. Basée au sein des Services de santé de l’Alberta, elle s’intéresse à la réduction des expositions aux dangers connus, comme le radon, afin de diminuer les risques de cancer pour les travailleurs et les Canadiens en général. La Dre Peters est également membre fondatrice de CAREX Canada, un projet sur les expositions aux carcinogènes.

Cheryl Peters, PhD
Conseil d’administration

La Dre Cheryl Peters est hygiéniste du travail et épidémiologiste, spécialisée dans l’impact des expositions cancérigènes sur le lieu de travail, dans la communauté et dans l’environnement. Basée au sein des Services de santé de l’Alberta, elle s’intéresse à la réduction des expositions aux dangers connus, comme le radon, afin de diminuer les risques de cancer pour les travailleurs et les Canadiens en général. La Dre Peters est également membre fondatrice de CAREX Canada, un projet sur les expositions aux carcinogènes.

Le Dr Pearson est l’un des principaux scientifiques du laboratoire Goodarzi et le gestionnaire des opérations de recherche pour l’Étude Nationale sur le Radon. Son travail porte sur la biologie de l’exposition aux particules alpha, ainsi que sur l’étude en temps réel de la dynamique de l’air intérieur du radon dans l’environnement résidentiel. Actuellement soutenu par la Société canadienne du cancer, Dustin est le principal responsable de toutes les bases de données sur le radon dans ce projet, supervisant la sécurité, l’annotation et l’analyse de nos ensembles de données complexes concernant les expositions au radon, les caractéristiques démographiques des participants, les métriques des bâtiments, et plus encore.

Dustin Pearson, PhD
Directeur des opérations scientifiques

Le Dr Pearson est l’un des principaux scientifiques du laboratoire Goodarzi et le gestionnaire des opérations de recherche pour l’Étude Nationale sur le Radon. Son travail porte sur la biologie de l’exposition aux particules alpha, ainsi que sur l’étude en temps réel de la dynamique de l’air intérieur du radon dans l’environnement résidentiel. Actuellement soutenu par la Société canadienne du cancer, Dustin est le principal responsable de toutes les bases de données sur le radon dans ce projet, supervisant la sécurité, l’annotation et l’analyse de nos ensembles de données complexes concernant les expositions au radon, les caractéristiques démographiques des participants, les métriques des bâtiments, et plus encore.

Le professeur Joshua Taron est un architecte qui se consacre à l’avancement et à l’application des outils de conception et de fabrication numériques, en mettant l’accent sur des villes plus durables, plus efficaces et plus agréables à vivre. Basé à l’Université de Calgary (Alberta), son équipe explore comment l’environnement construit par l’homme influence la qualité de l’air intérieur et modifie l’entrée du gaz radon dans les bâtiments, ainsi que les tendances évolutives des codes du bâtiment qui sont à l’origine du problème de radon au Canada.

Josh Taron, M.Arch
Conseil d’administration

Le professeur Joshua Taron est un architecte qui se consacre à l’avancement et à l’application des outils de conception et de fabrication numériques, en mettant l’accent sur des villes plus durables, plus efficaces et plus agréables à vivre. Basé à l’Université de Calgary (Alberta), son équipe explore comment l’environnement construit par l’homme influence la qualité de l’air intérieur et modifie l’entrée du gaz radon dans les bâtiments, ainsi que les tendances évolutives des codes du bâtiment qui sont à l’origine du problème de radon au Canada.

Mme Salgia est la gestionnaire de l’infrastructure de recherche pour l’Institut du cancer Charbonneau et s’occupe des opérations financières de l’Étude Nationale sur le Radon. Elle possède une maîtrise en biochimie et biologie moléculaire de l’Université Southern Illinois, aux États-Unis. Shilpa a été un membre clé du laboratoire de recherche Goodarzi de 2011 à 2021 et continue de soutenir l’équipe d’Evict Radon sur le plan financier.

Shilpa Salgia, MSc
Directeur des finances

Mme Salgia est la gestionnaire de l’infrastructure de recherche pour l’Institut du cancer Charbonneau et s’occupe des opérations financières de l’Étude Nationale sur le Radon. Elle possède une maîtrise en biochimie et biologie moléculaire de l’Université Southern Illinois, aux États-Unis. Shilpa a été un membre clé du laboratoire de recherche Goodarzi de 2011 à 2021 et continue de soutenir l’équipe d’Evict Radon sur le plan financier.

Tim Monds est membre du conseil de l’Étude Nationale sur le Radon, mettant à profit son expérience en tant que patient atteint de cancer du poumon et ancien surintendant d’école pour plaider avec passion en faveur de la sensibilisation au cancer du poumon. En tant que fondateur de l’initiative “Give a Breath”, Tim soutient activement la mission visant à sensibiliser le public aux sources non liées au tabac du cancer du poumon. Son engagement se traduit par des interactions avec le public, les médias et d’autres parties prenantes, amplifiant le message crucial sur l’impact du cancer du poumon au-delà des causes liées au tabac.

Tim Monds, M.Ed
Conseil d’administration

Tim Monds est membre du conseil de l’Étude Nationale sur le Radon, mettant à profit son expérience en tant que patient atteint de cancer du poumon et ancien surintendant d’école pour plaider avec passion en faveur de la sensibilisation au cancer du poumon. En tant que fondateur de l’initiative “Give a Breath”, Tim soutient activement la mission visant à sensibiliser le public aux sources non liées au tabac du cancer du poumon. Son engagement se traduit par des interactions avec le public, les médias et d’autres parties prenantes, amplifiant le message crucial sur l’impact du cancer du poumon au-delà des causes liées au tabac.

Financement et partenaires opérationnels

Nous sommes heureux de collaborer avec divers partenaires intéressés à sensibiliser au radon et à protéger les Canadiens des effets négatifs de l’exposition au radon.

Partenaires du secteur public :

Nous sommes ravis de travailler aux côtés d’une variété d’organisations du secteur public afin de promouvoir la sensibilisation au radon au Canada et de communiquer nos résultats. Celles-ci comprennent:

Partenaires du secteur privé :

Notre étude conclut des contrats et/ou collabore avec plusieurs professionnels du radon certifiés par le CNRPP afin de respecter les réglementations et les lignes directrices sur les tests de radon au Canada, et d’assurer le plus haut degré de contrôle qualité de nos processus de test (ISO 17025 et ISO 11665-4:2012) disponibles à l’échelle internationale.

Aucun résultat