Skip to main content

REMARQUE: Vous mesurez le radon au printemps ou en été (d'avril à août)? Cliquez ici pour en savoir plus  

Vous êtes intéressé à obtenir un trousse de mesure du radon au printemps ou en été (d’avril à août). Les recherches canadiennes sur le radon indiquent que la période (la saison) pendant laquelle les mesures de radon à long terme, de plus de 90 jours, sont effectuées n’a pas d’incidence statistiquement notable sur les résultats. Toutefois, les autorités de santé publique recommandent toujours de effectuer de réaliser la majorité de ces tests durant les mois les plus froids. En conséquence, nous souhaitons vous informer que trois options s’offrent à vous :

  1. Réaliser un test de mesure de 180 jours (6 mois), dès maintenant.
  2. Attendre jusqu’à la fin septembre et effectuer un test de mesure de plus de 90 jours (3 mois).
  3. Réaliser un test de mesure sur une année complète

Le détecteur de radon ne commence à fonctionner qu’après l’ouverture du sac en plastique qui contient le détecteur. L’élément le plus important est d’enregistrer avec précision la date de début et de fin du test de mesure en suivant notre processus d’enregistrement. Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter à [email protected].  

Série de recherche sur le radon

Pourquoi les bâtiments ont un taux de radon élevé

Série de recherche sur le radon:

L’une des principales conclusions de notre travail jusqu’à présent est que les maisons récentes au Canada ont des niveaux de radon plus élevés par rapport aux propriétés plus anciennes.

Comme vous pouvez le voir dans l’infographie ci-dessous, le nombre de maisons canadiennes qui ont dépassé 200 Bq/m3 ont doublé depuis le milieu du XXe siècle. De manière alarmante, nos recherches indiquent que cette tendance continue de s’aggraver.

Les caractéristiques des bâtiments que nos recherches ont identifiées comme correspondant à des niveaux de radon plus élevés incluent:
 
1. Taille et hauteur du bâtiment:

Nos données démontrent que:

  • Les empreintes plus grandes (c’est-à-dire une plus grande superficie) ont un radon moyen plus élevé.
  • Les plafonds plus hauts ont le radon moyen le plus élevé.
  • Les propriétés avec moins d’étages ont le radon moyen le plus élevé. Cela signifie qu’une propriété d’un étage (bungalow) est prévue pour avoir des niveaux de radon plus élevés qu’une propriété de trois étages. Voir le point #4 ci-dessous.
2. Dynamique de l’air du bâtiment:

Les bâtiments peuvent fonctionner sous pression d’air négative aux niveaux inférieurs, aspirant le radon à travers les fondations de manière active (essentiellement, en le tirant dans la maison). Une fois que le radon est à l’intérieur, il peut être concentré si la dynamique de l’air du bâtiment n’est pas équilibrée entre la quantité d’air frais introduite à l’intérieur (que ce soit par des moyens passifs ou mécaniques) et la quantité d’air vicié quittant la maison par le toit ou d’autres évents. Nous constatons que:

  • Les propriétés avec des fenêtres plus récentes avaient un radon moyen plus élevé par rapport aux fenêtres plus anciennes.
  • L’isolation du toit avec des valeurs R élevées (une mesure de la capacité d’un matériau isolant à prévenir les pertes de chaleur) était associée aux niveaux de radon moyens les plus élevés.
  • Curieusement, les propriétés avec des récupérateurs de chaleur ventilateurs (HRV) avaient le radon moyen le plus élevé, contrairement à ce qui serait attendu et c’est maintenant un sujet actif que nous étudions.
3. Âge du bâtiment:

L’âge d’une propriété est également un prédicteur des niveaux de radon. Nous constatons que:

  • Les propriétés plus récentes ont deux fois plus de chances d’avoir un radon moyen élevé par rapport aux propriétés plus anciennes. Cela est associé à la construction de nos nouvelles propriétés plus étanches à l’air, plus grandes et plus hautes.
4. Type de résidence du bâtiment:

Bien qu’aucun type de bâtiment résidentiel ne soit à l’abri du radon, il y avait des différences entre les types de propriétés.

  • Parmi tous les types de résidences testés, le bungalow canadien avec sa grande empreinte, ses hauts plafonds et ses points de dilution les moins nombreux avait le radon moyen le plus élevé. Nous tenons à souligner que cela ne signifie pas que les autres types de propriétés ont un faible taux de radon. Cela signifie simplement que, bien que tous les types de propriétés canadiennes aient été trouvés avec un radon plus élevé par rapport à d’autres régions, le bungalow canadien était le plus élevé.

 

Aucun résultat