Skip to main content

REMARQUE: Vous mesurez le radon au printemps ou en été (d'avril à août)? Cliquez ici pour en savoir plus  

Vous êtes intéressé à obtenir un trousse de mesure du radon au printemps ou en été (d’avril à août). Les recherches canadiennes sur le radon indiquent que la période (la saison) pendant laquelle les mesures de radon à long terme, de plus de 90 jours, sont effectuées n’a pas d’incidence statistiquement notable sur les résultats. Toutefois, les autorités de santé publique recommandent toujours de effectuer de réaliser la majorité de ces tests durant les mois les plus froids. En conséquence, nous souhaitons vous informer que trois options s’offrent à vous :

  1. Réaliser un test de mesure de 180 jours (6 mois), dès maintenant.
  2. Attendre jusqu’à la fin septembre et effectuer un test de mesure de plus de 90 jours (3 mois).
  3. Réaliser un test de mesure sur une année complète

Le détecteur de radon ne commence à fonctionner qu’après l’ouverture du sac en plastique qui contient le détecteur. L’élément le plus important est d’enregistrer avec précision la date de début et de fin du test de mesure en suivant notre processus d’enregistrement. Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter à [email protected].  

Comprenez les faits

L’exposition du radon chez les enfants

Les bébés et les enfants sont particulièrement sensibles aux effets néfastes pour la santé des particules alpha émises par le radon, et des mesures spéciales doivent être prises pour réduire leur exposition autant que possible.

  • Les organes des enfants sont encore en développement. Les tissus et cellules en croissance rapide sont très vulnérables aux dommages de l’ADN causés par l’exposition aux radiations, car leur ADN est en cours de réplication. Toute mutation génétique résultante peut être propagée à toutes les cellules issues de la cellule endommagée.
  • Les enfants pèsent moins, donc leur exposition globale (c’est-à-dire la quantité de radon absorbée par kilogramme de masse corporelle) est beaucoup plus élevée par rapport à un adulte.
  • Les enfants respirent plus vite. Un bébé ou un petit enfant respirera 2 à 3 fois plus vite que les adultes car ils ont de petits poumons et sont souvent plus actifs. Une respiration plus rapide signifie une exposition accrue au radon.
  • Les enfants ont plus de vie devant eux. L’exposition au radon provoque des dommages à l’ADN et des mutations génétiques qui peuvent prendre de 10 à 30 ans avant que le cancer du poumon ne soit diagnostiqué. Une exposition précoce au radon signifie qu’une personne est plus susceptible de vivre suffisamment longtemps pour en développer un cancer.

En termes de risque relatif de développer un cancer du poumon au cours de sa vie, un enfant exposé à 1 000 Bq/m3 de radon de la naissance à son 6e anniversaire (pendant 5 ans) a déjà inhalé l’équivalent d’une vie à respirer de l’air avec 200 Bq/m3 de radon.

Référence: Chen, J. Risque relatif de cancer du poumon au Canada dû à l’exposition au radon pendant de courtes périodes dans l’enfance par rapport à une vie entière. Int. J. Environ. Res. Public Health 2013, 10, 1916-1926. Anglais

Aucun résultat